• Al Foudaïl ibn Ayyâd – qu'Allah lui accorde la miséricorde - a dit : « Si tu vois un innovateur sur un chemin, engage-toi dans un autre chemin. Aucune œuvre de l’adepte de l’innovation n’est élevée vers Allah. Celui qui aide un adepte de l’innovation a en vérité apporté son aide à la destruction de l’islam . » (Talbîs Iblîs, 14)
  • Soufyân At-Tsawri –qu'Allah lui accorde la miséricorde- a dit : « L’innovation est plus aimée par le Diable que la désobéissance. On se repent de la désobéissance mais pas de l’innovation »
  • Ibn Sirin (Qu'Allah lui fasse miséricorde) l’intransigeant envers les innovateurs, disait : « Je n’écouterai pas d’eux la moindre narration » (La Sounna, La Clé du Paradis - As-Souyuti)
  • Ibn Al Qayyim – qu'Allah lui accorde la miséricorde - a dit : « Lorsque les cœurs sont occupés par les innovations, ils se détournent des sounan. » (Ighâtsatou Al-Lahfân, 1/213)
  • Al-Hassan Al-Basrî -Qu'Allah lui fasse miséricorde- (m 110H) a dit : « Ne vous asseyez pas avec les gens de l'innovation et des passions, ni ne débattez avec eux, ni ne les écoutez. » (Ad-Dârimî dans son « Sounnan » 1/121 et Al-Lalika'i n°240)
  • Al-Hafidh Al-Baghdadi -Qu'Allah lui fasse miséricorde- ajoute : « C'est-à-dire qu’il a pris sa science de la bouche des savants, pas des livres » (At-Tamhid 1/46)
  • Sulayman ibn Musa -Qu'Allah lui fasse miséricorde- dit : « On ne prend pas la science d’un lecteur » (Al-Adab As-Shar’iya 2/147)
  • Tabarani rapporte selon 'umar : « Le savoir se résume en trois mots : Un verset explicite, une sounna établie et "je ne sais pas (Allah 'alam)" ! » (La Sounna, La Clé du Paradis - As-Souyuti)
Imprimer

Un imam de mosquée en France est-il considéré comme le gouverneur de ses fidèles?

Écrit par Sheikh Abdoullah Al-Boukhari . Publié dans Divers

> Fatwa

Un imam de mosquée en France est-il considéré comme le gouverneur de ses fidèles?

Question posée lors de la dix-neuvième rencontre du vendredi, le 17/Jumada Al Ula/1437 à la mosquée Al-riḍwan de Médine.

>Traduit par 'Abdu-Rahman Colo, le 11/02/1435 à Montpellier

 


  • Écouter : Un imam de mosquée en France est-il considéré comme le gouverneur de ses fidèles?

    Unable to embed Rapid1Pixelout audio player. Please double check that:  1)You have the latest version of Adobe Flash Player.  2)This web page does not have any fatal Javascript errors.  3)The audio-player.js file of Rapid1Pixelout has been included.

    Share selected track on FacebookShare selected track on TwitterShare selected track on Google PlusShare selected track on LinkedInShare selected track on DeliciousShare selected track on MySpace

    | Télécharger | Durée : 03 min 17s


La question suivante fut posée au cheikh ‘Abdullah Al Bukhari [1] :

Qu'Allah vous accorde les effets de Sa bienfaisance, Chez nous, en France, il est une mosquée dans laquelle certains frères ont été perturbés du fait qu'ils prétendent que l'imam de la mosquée est considéré comme leur gouverneur et que le fait de le contredire dans ce qui est de l'ordre du convenable est considéré comme une forme de soulèvement contre lui.

Est-ce là un discours correct? Et est-ce que le commandement est effectif en toute circonstance ou est-il restreint au cadre du voyage? Est-il absolu, ou restreint?

Il répondit :

Qu'est-ce donc que cette plaisanterie! Ce discours est une plaisanterie – qu'Allah te bénisse –, et constitue une manière de jouer avec les textes!

Comment peuvent-ils le considérer comme leur gouverneur?! Il n'est qu'un imam qui les dirige en prière. C'est un imam, leur imam… pas plus! En aucun cas l'attribut de gouverneur ne lui est conféré, de même qu'il n'est pas concerné par les règles stipulées dans les ḥadith relatifs à l'écoute et à l'obéissance ou à ce qui s'apparenterait à cela.

Ce discours est plutôt une manière de déstabiliser les gens – qu'Allah te bénisse –.

Est-ce qu'à chaque fois que deux ou trois personnes se réunissent elles doivent dire : untel est notre gouverneur?!

Dans le pays en question, à savoir la France, il n'y a pas de gouverneur [pour les musulmans]… Est-il impératif qu'il y en est un?! Qui t'a dit cela?!

Tu attribues le commandement au premier venu, puis vous édifiez des palais et...

Quelle est la différence entre cette idéologie et celle de Da'ich et d'autres groupuscules parmi les kharidjites et leurs rejetons?! Quelle est la différence? N'agissent-ils pas ainsi?

Ils se fanatisent pour leur groupe et écoutent des gens marginaux et disent : « Voici notre gouverneur ».

Telle est leur manière d'agir.

C'est là une plaisanterie – qu'Allah te bénisse – et une manière de jouer avec les textes.

Il n'est en aucun pas permis de tenir ce discours, de même qu'il n'est pas permis à cet imam, s'il est au courant, d'approuver cela. Il lui est plutôt obligatoire de le condamner de leur part.

Quant à la question du commandement en période de voyage, c'est là un autre sujet. Quant à vous, vous n'êtes pas en voyage, vous êtes résidents et priez dans une mosquée. Le commandement lors du voyage ne concerne pas ce cas de figure. Qu'Allah te bénisse.

C'est clair?

Nous demandons à Allah d'être épargnés.


[1] Lors de la dix-neuvième rencontre du vendredi, le 17/Jumada Al Ula/1437 à la mosquée Al-riḍwan de Médine.


Un imam de mosquée en France est-il considéré comme le gouverneur de ses fidèles?
Cheikh ‘Abdullah Al Bukhari -qu'Allah le préserve
Traduit par 'Abdu-Rahman Colo, à Montpellier, le 30/Jumada Al ula/1437 - correspondant au 10/03/2016

Newsletter Actualité · Rester informé

Inscrivez-vous à la newsletter !
En vous abonnant à notre newsletter, vous serez les premiers informés : de la date des cours et de la publication des cours sur le site !