Articles AHL-AL-ATHAR

  • Accueil
  • Divers sujets
  • Celui qui veut couper les dernières générations des pieux prédécesseurs est un corrupteur sur terre

Celui qui veut couper les dernières générations des pieux prédécesseurs est un corrupteur sur terre

Celui qui veut couper les dernières générations des pieux prédécesseurs est un corrupteur sur terre.

Par l'Eminant savant Sheikh Salih Ibn Fawzân Al Fawzân - qu’Allah le préserve

> Traduit de l’arabe par votre frère Souleyman Abou 'Ali Bébel
> Le : 7 rabi' awwal 1434 h. / 19 janvier 2013


Traduction :

Son excellence, le cheikh Salih ibn Fawzan al-Fawzan (membre du Comité Permanent de la Fatwa et de l'Organisation des Grands Savants) a mis en garde disant : "Celui qui voit que la voie des "salafs salihs (pieux prédécesseurs) ne convient plus à l'époque actuelle est un égaré qui égare [les autres]. Ceci, car la voie des "salafs salihs" est la voie qu'Allah nous a ordonné de suivre jusqu'à l'Heure [de la fin du monde] ".

Son excellence a cité comme argument à cela la parole du Prophète (qu'Allah lui accorde salut et bénédiction) : "Certes, celui parmi vous qui vivra verra beaucoup de divergences ; alors accrochez-vous à ma Sunna et à celle des califes bien-guidés après moi. Tenez-vous-y fermement et attachez-vous-y avec les molaires", insistant sur le fait que cela indique qu'il est absolument indispensable de cheminer sur la voie des pieux prédécesseurs et que cette voie convient à tout endroit et à toute époque.

Et Allah -Glorifié et Exalté soit-Il- dit (TRSV) {Les tout premiers parmi les "Mouhajirines" et les "Ansars", ainsi que tous ceux qui les suivent convenablement, Allah les agrée et ils L'agréent}. Ceci englobe toute la communauté jusqu'à ce que vienne l'Heure [de la fin du monde] ; il est donc une obligation pour elle (c-à-d. la communauté) de suivre la voie des tout premiers parmi les "Mouhajirines" et les "Ansars".

L'imam Malik ibn Anas disait : "Ne peut rectifier les derniers de cette communauté que ce qui a rectifié ses prédécesseurs".

Donc, celui qui veut écarter la communauté de son passé et l'écarter des pieux prédécesseurs, il veut le mal pour les musulmans, il veut changer cette religion de l'Islam, il veut apporter des innovations (bida') et des choses contraires [à la Législation d'Allah]. Il est donc obligatoire de contester cet individu, réfuter ses arguments et mettre en garde contre son mal.

En effet, il est indispensable de s'accrocher à la voie des "salafs salihs", de suivre les pieux prédécesseurs et de cheminer sur leur voie. Ceci est explicité dans le Livre d'Allah -Honoré et Glorifié soit-Il-, ainsi que dans la Sunna de Son Messager, comme nous l'avons cité.

Donc celui qui veut couper les dernières générations de la communauté des "salafs" (pieux prédécesseurs) est un corrupteur sur terre. Il est une obligation de rejeter sa parole, la réfuter et de mettre en garde contre lui.

Ceci fut donné par son excellence en réponse à une question qui lui a été posée sur des personnes qui prétendent que la voie des Gens de la Sunna et du Groupe sauvé ne convient plus à notre époque, argumentant cela en disant qu'aujourd'hui on ne peut pas appliquer les règles religieuses que les Gens de la Sunna et du Groupe sauvé prennent en considération.


Celui qui veut couper les dernières générations des pieux prédécesseurs est un corrupteur sur terre
Sheikh Salih Ibn Fawzân Al Fawzân - qu’Allah le préserve.
NT : Cette parole de Sheikh Salih Al Fawzân (en arabe) est tirée de son site officiel : www.alfawzan.af.org.sa

Imprimer E-mail