Mes conseils à l'attention des étudiants

Mes conseils à l'attention des étudiants [1]

Voici l'audio et l'écrit de notre frère bien aimé 'Abderrahman Colo - qui est une traduction tirées de l'ouvrage : "Gharat al achrita 'ala ahl al-jahl wa as-safsata | غارة الأشرطة على أهل الجهل والسفسطة " (page.7) du noble Sheikh Abu 'Abderrahman Muqbil Ibn Hadi Al-Wadi'i - qu'Allah lui fasse miséricorde.

Traduit de l’arabe par 'Abderrahman Colo, le 4 du mois de Rabi' Al-Awwal de l'an 1437, correspondant au 17 décembre 2015 - À Montpellier.


[...] " je voudrai souligner que ce bref aperçu ne fait pas office de conseil exhaustif à l'attention de l'étudiant. Je lui conseille donc de revenir à Jami' bayan al 'ilm wa fadlihi d'Ibn 'Abdel Barr, à Kitab al 'ilm d'Abu Khaythama Zuhayr ibn Harb et au chapitre du savoir tiré de Sahih Al-Bukhari et de Sahih Muslim, ainsi qu'aux autres ouvrages de référence de l'Islam."


Écouter : Mes conseils à l'attention des étudiants...

Unable to embed Rapid1Pixelout audio player. Please double check that:  1)You have the latest version of Adobe Flash Player.  2)This web page does not have any fatal Javascript errors.  3)The audio-player.js file of Rapid1Pixelout has been included.


| Télécharger | Durée : 0 h 17 min


J'adresserai ce conseil à mes frères en Allah l'Exalté qui sont investis dans l'apprentissage, en l'abordant de manière résumée, à travers plusieurs points, le contexte ne se prêtant pas au fait de les développer. De plus, de nombreux ouvrages ont été rédigés à propos des mérites du savoir et de ses détenteurs.

Je leur conseille donc :

1- La sincérité vis-à-vis d'Allah.

Allah - pureté à Lui - a dit [2]: (Il ne leur a été ordonné cependant que d'adorer Allah en lui vouant un culte exclusif) [Sourate Al-Bayyina, verset 5]

On trouve dans les deux recueils authentiques, d'après 'Umar (qu'Allah l'agrée) que le prophète ﷺ a dit : « Les actes ne valent que selon les intentions, et chaque individu ne sera rétribué que selon ses intentions. Celui dont l'émigration sera vouée à Allah et à son Messager, verra son émigration considérée comme étant vouée à Allah et à son Messager. Mais celui dont l'émigration sera vouée à une part de ce bas monde qu'il recherche ou à une femme qu'il voudrait épouser, verra son émigration considérée en fonction de ce vers quoi il aura émigré.»

Le savoir ne doit donc pas être recherché afin d'obtenir des diplômes ou de concrétiser d'autres objectifs de ce genre.

2- L'abnégation dans l'apprentissage du savoir, dans sa révision, ainsi que la vive attention portée à cela, accompagnées de sa transmission.

Allah l'Exalté a dit : (Et nous fîmes de certains d'entres eux des imams guidant leur prochain sous Notre ordre, après qu'ils eurent fait preuve d'endurance) [Sourate As-Sajda, verset 24]

Il est rapporté de manière authentique que le prophète ﷺ a dit : «L'endurance est une lumière ardente.»

Yahya ibn Abi Kathir disait : «Le savoir ne peut s'acquérir par le repos du corps.»

Quand à 'Abdellah ibn 'Umar (qu'Allah l'agrée), il a dit : «Dis à l'étudiant de se chausser de sandales de fer.» [3]

3- La crainte pieuse d'Allah.

Allah - pureté à Lui - a dit : (Ô vous qui avez la foi, si vous craignez pieusement Allah, Il vous octroiera du discernement) [Sourate Al-Anfal, verset 29]

L'Exalté a dit : (Ô vous qui avez la foi, craignez pieusement Allah et apportez foi en Son messager, Il vous accordera en récompense deux parts de Sa miséricorde et vous conférera une lumière à l'aide de laquelle vous marcherez et Il vous pardonnera) [Sourate Al-Hadid, verset 8]

Il a également dit - pureté à Lui - : (Craignez pieusement Allah, et Allah vous enseigne) [Sourate Al-Baqara, verset 282]

4- La persévérance et la constance dans l'apprentissage.

Sachant que les œuvres les plus aimées du messager d'Allah ﷺ étaient celles, d'entre elles, qui étaient les plus régulières.

Il se peut qu'un étudiant jouisse d'une certaine intelligence, cependant, du fait qu'il interrompt ses études ou se lasse, il ne réussit pas.

Abu Hurayra (qu'Allah l'agrée) a dit : «J'étais un pauvre qui côtoyait assidûment le messager d'Allah ﷺ afin de remplir mon ventre…». [4]

Et c'est ainsi qu'Abu Hurayra est devenu, parmi les compagnons, celui qui mémorisa le plus de hadiths.

Sufyan Ibn 'Uyayna a fidèlement côtoyé 'Amr ibn Dinar durant approximativement vingt ans, et c'est ainsi qu'il est devenu le plus fiable de ses rapporteurs.

Quant à Muhammad ibn Ja'far - Ghundar -, il a fidèlement accompagné Chu'ba durant vingt ans, et c'est ainsi que son livre fut considéré tel un arbitre en matière de hadiths rapportés de Chu'ba.

Sachant que cela doit impérativement être accompagné de l'amour du savoir et d'un vif intérêt le concernant. […]

Chu'ba Ibn Al-Hajjaj - qu'Allah lui fasse miséricorde - a dit en parlant d'un hadith : «S'il était authentique il serait plus aimé de moi que ma famille, mes biens, mes enfants, ainsi que l'ensemble des gens.»

Il convient également que tu restes loin des problèmes et des préoccupations qui te détourneraient de l'apprentissage.

Je te conseille également - cher étudiant - d'accorder de l'importance aux livres de nos 'ulémas anciens, tels que les six livres mères, le Musnad d'Ahmad, et d'autres parmi les ouvrages de nos 'ulémas - qu'Allah leur fasse miséricorde -, bien que cela ne signifie pas qu'il ne faille pas tirer profit des livres des adeptes de la Sunna contemporains.

De même que je te conseille de te spécialiser dans un domaine du savoir après avoir acquis ce dont tu as impérativement besoin dans les sciences religieuses.

Notons que la spécialisation dispose d'une base [dans les textes religieux]. En effet, il est rapporté dans les deux recueils authentiques que Hudhayfa (qu'Allah l'agrée) a dit : «Les gens questionnaient le messager d'Allah à propos du bien, quant à moi je le questionnais à propos du mal par crainte qu'il ne m'atteigne...»

Le prophète ﷺ l'a d'ailleurs approuvé dans cela.

Il convient également que tu cherches avidement à augmenter chaque jour en savoir. En effet, nous trouvons dans les deux recueils authentiques d'après 'Abdellah ibn 'Umar (qu'Allah l'agrée) que le messager d'Allah ﷺ a dit : «Il n'est pas d'envie qui soit permise sauf dans deux cas : vis-à-vis d'un homme à qui Allah a octroyé des biens et qui les dépense jour et nuit, et vis-à-vis d'un homme à qui Allah a donné de mémoriser le Livre et et c'est ainsi qu'il l'applique jour et nuit.»

Allah a même dit dans Son noble Livre à Son prophète Muhammad ﷺ : (Dis : Ô Seigneur augmente mon savoir)[Sourate Taha, verset 114]

On doit également accorder un vif intérêt au fait de tirer profit de ce que l'on apprend, Allah - pureté à Lui - a dit : (L'image de ceux qui ont été chargés de la Thora puis qui ne l'ont pas appliquée est pareille à celle de cet âne qui porterait des livres sur son dos) [Sourate Al-Jumu'a, verset 5]

Sachant que le prophète ﷺ demandait protection à Allah contre un savoir qui ne serait pas profitable.

5- Je te conseille de faire preuve d'humilité face à Allah et de rejeter l'orgueil.

Allah - pureté à Lui - a dit : (J'écarterai de Mes signes ceux qui s'enflent d'orgueil sur Terre alors qu'il n'y a pas de raison de le faire. Même s'ils voyaient tous les miracles ils n'y croiraient pas. S'ils voient le bon sentier ils ne l'empruntent pas, et s'ils voient le sentier de l'erreur, ils s'y précipitent. C'est qu'en vérité, ils traitaient Nos signes de mensonge et qu'ils ne leur accordaient aucune attention) [Sourate Al-A'raf, verset 146]

Mujahid a dit : «Quelqu'un qui a honte ou qui s'enfle d'orgueil n'obtiendra jamais le savoir.»

6- Être reconnaissant envers les 'ulémas de qui tu tires profit, invoquer en leur faveur, et demander miséricorde pour eux.

Abu Dawud a recueilli dans ses Sunan, d'après Abu Hurayra (qu'Allah l'agrée), que le prophète a dit : «N'aura pas été reconnaissant envers Allah quiconque n'aura pas été reconnaissant envers les gens.»

7- S'éloigner des hérétiques, de leurs livres, et des mauvais 'ulémas ainsi que de leurs ouvrages.

Allah - pureté à Lui - a dit : (Et suis le sentier de ceux qui reviennent repentants vers moi) [Sourate Luqman, verset 15]

Le messager a dit : «Ce que je crains le plus pour ma communauté c'est l'hypocrite éloquent.»

Allah a même dit : (Ô vous qui avez la foi, beaucoup de rabbins et de moines mangent de manière illégitime les biens des gens et obstruent la voie d'Allah) [Sourate At-Tawba, verset 34]

8- Le vif intérêt porté à la fréquentation des pieux et des gens de mérite.

Allah - pureté à Lui - a dit à Son prophète Muhammad : (Fais preuve d'endurance en restant avec ceux qui invoquent leur Seigneur matin et soir en voulant Sa face. Que tes yeux ne se détachent point d'eux en cherchant la parure de la vie de ce bas-monde, et n'obéis pas à celui dont nous avons rendu le cœur inattentif à Notre rappel, suivant ses penchants et dont le comportement est outrancier) [Sourate Al-Kahf, verset 28]

Et Allah - pureté à Lui - a dit : (Et rappelle le jour où l'injuste se mordra les mains en disant : Hélas pour moi ! Si seulement j'avais suivi chemin avec le messager. Malheur à moi ! Si seulement je n'avais pas pris untel pour ami intime, il m'a en effet égaré loin du rappel après que ce dernier me soit parvenu. Et le diable déserte certes l'Homme après l'avoir tenté) [Sourate Al-Furqan, versets 27 à 29]

On trouve dans les deux recueils authentiques d'après Abu Musa Al-Ach'ari, qu'Allah l'agrée que le messager d'Allah a dit : «L'image du bon et du mauvais compagnon est pareille à celle du porteur de musc et du forgeron. Le porteur de musc peut être amené à t'en offrir ou à t'en vendre et, dans tous les cas, tu trouveras sur lui une bonne odeur. Quant au forgeron, soit il brûlera tes habits, soit tu trouveras sur lui une odeur répugnante.»

C'est pour cela que je te conseille de rester loin des partis et groupes hérétiques, tels que les groupes des frères musulmans ou des tabligh, ou encore le groupe ignorant et imbécile prônant le Djihad. Il t'incombe obligatoirement d'accorder un vif intérêt à la fréquentation des gens de science parmi les adeptes de la Sunna et de les consulter à propos des évènements nouveaux.

Méfie-toi des insufflations suggérées par les fanatiques partisans, car elles ressemblent énormément aux insufflations du diable : (qui leur fait des promesses et leur donne de faux espoirs, et Satan ne leur fait que des promesses trompeuses) [Sourate An-Nisa, verset 120]

La ilaha illa Allah! Combien de jeunes pieux ayant mémorisé le Coran et se distinguant dans la connaissance de la Sunna ont pu être corrompus par ces fanatiques partisans du fait de leur promesses mensongères. Mais ils seront questionnés devant Allah du fait d'avoir égaré leur prochain, et Allah nous suffit et quel Bon Garant !

9- Préserver son temps et sa santé.

Al-Bukhari a recueilli dans son Sahih, d'après Ibn 'Abbas (qu'Allah l'agrée) que le messager d'Allah a dit : «Il est deux bienfaits à propos desquels bon nombre de gens sont dupés : la santé et le temps libre.»

10- L'importance accordée à la langue arabe.

C'est ainsi qu'il convient que tu apprennes de la langue arabe, ce qui te permettra de t'exprimer correctement et de comprendre le sens du discours.

11- Le voyage dans le cadre de l'apprentissage.

Principe qui dispose d'une base solide. En effet, le prophète d'Allah Musa a voyagé afin d'apprendre un point relatif à un savoir non-obligatoire. Sachant que le fait que tu sois loin de chez toi t'aide à te consacrer à l'apprentissage du savoir.

12- S'éloigner du suivi aveugle.

Allah l'Exalté a dit : (Et ne poursuis pas ce dont tu n'as pas connaissance) [Sourate Al-Isra, verset 36]

13- S'éloigner de la polémique.

At-Tirmidhi a recueilli dans son Jami', selon Abu Umama, que le messager d'Allah ﷺ a dit : «Il n'est pas de gens qui se soient égarés après avoir été bien-guidés sans que le goût de la polémique ne leur ait été donné.»

Puis il a récité : (Ils ne te l'ont cité en exemple que par pure polémique, mais ils sont plutôt des gens disputeurs) [Sourate Az-Zukhruf, verset 58].

Et ne te fanatise pas pour tes avis, dans les questions sujettes à divergences, lorsque cela n'est dû qu'à de simples différences d'opinions, ou qu'il ne s'agit que d'une divergence de surface. Et ce, afin que tu ne te retrouves pas à appeler les gens à te suivre aveuglément, que cela soit intentionnel ou pas.

14- La vérification des fatwas.

Allah - pureté à Lui - a dit : (Ne dites pas, conformément aux mensonges proférés par vos langues : ceci est licite et cela est illicite, afin de forger un mensonge contre Allah. Certes, ceux qui forgent le mensonge contre Allah ne réussissent pas) [Sourate An-Nahl, verset 116]

Enfin, je voudrai souligner que ce bref aperçu ne fait pas office de conseil exhaustif à l'attention de l'étudiant. Je lui conseille donc de revenir à Jami' bayan al 'ilm wa fadlihi d'Ibn 'Abdel Barr, à Kitab al 'ilm d'Abu Khaythama Zuhayr ibn Harb et au chapitre du savoir tiré de Sahih Al-Bukhari et de Sahih Muslim, ainsi qu'aux autres ouvrages de référence de l'Islam.

Qu'Allah accorde à tous la réussite afin de concrétiser ce qu'il aime et agrée.

Votre frère Abu 'Abderrahman Muqbil Ibn Hadi Al-Wadi'i.



[1] Tirés de Gharat al achrita 'ala ahl al-jahl wa as-safsata (p.7).

[2] Les versets mentionnés dans ce conseil sont présentés dans la traduction approchée de leurs sens. [NDT]

[3] Le cheikh - qu'Allah lui fasse miséricorde - a également fait mention de cette parole d'Ibn 'Umar dans le livre intitulé Al-muqtarah fi ajwibat ba'd as°ilat al mustalah (p.169) et a dit en note de bas de page : «Suite à cela, il m'est apparu que ce récit est faible.» [NDT]

[4] C'est là une marque d'humilité de la part d'Abu Hurayra (qu'Allah l'agrée) qui, par crainte que l'on ne pense qu'il jouissait de mérites dont les autres compagnons ne jouissaient pas, à expliquer son plus fréquent côtoiement du messager d'Allah par le fait qu'il cherchait par-là à remplir son ventre. Voir Al anwar al kachifa d'Al Mu'allimi (p.147). [NDT]


Mes conseils à l'attention des étudiants.
Traduit par 'Abderrahman Colo
À Montpellier, le 4 du mois de Rabi' Al-Awwal de l'an 1437, correspondant au 17 décembre 2015

Imprimer E-mail