• Sulayman ibn Musa -Qu'Allah lui fasse miséricorde- dit : « On ne prend pas la science d’un lecteur » (Al-Adab As-Shar’iya 2/147)
  • Soufyân At-Tsawri –qu'Allah lui accorde la miséricorde- a dit : « L’innovation est plus aimée par le Diable que la désobéissance. On se repent de la désobéissance mais pas de l’innovation »
  • Ibn Al Qayyim – qu'Allah lui accorde la miséricorde - a dit : « Lorsque les cœurs sont occupés par les innovations, ils se détournent des sounan. » (Ighâtsatou Al-Lahfân, 1/213)
  • Al Foudaïl ibn Ayyâd – qu'Allah lui accorde la miséricorde - a dit : « Si tu vois un innovateur sur un chemin, engage-toi dans un autre chemin. Aucune œuvre de l’adepte de l’innovation n’est élevée vers Allah. Celui qui aide un adepte de l’innovation a en vérité apporté son aide à la destruction de l’islam . » (Talbîs Iblîs, 14)
  • Al-Hassan Al-Basrî -Qu'Allah lui fasse miséricorde- (m 110H) a dit : « Ne vous asseyez pas avec les gens de l'innovation et des passions, ni ne débattez avec eux, ni ne les écoutez. » (Ad-Dârimî dans son « Sounnan » 1/121 et Al-Lalika'i n°240)
  • Tabarani rapporte selon 'umar : « Le savoir se résume en trois mots : Un verset explicite, une sounna établie et "je ne sais pas (Allah 'alam)" ! » (La Sounna, La Clé du Paradis - As-Souyuti)
  • Al-Hafidh Al-Baghdadi -Qu'Allah lui fasse miséricorde- ajoute : « C'est-à-dire qu’il a pris sa science de la bouche des savants, pas des livres » (At-Tamhid 1/46)
  • Ibn Sirin (Qu'Allah lui fasse miséricorde) l’intransigeant envers les innovateurs, disait : « Je n’écouterai pas d’eux la moindre narration » (La Sounna, La Clé du Paradis - As-Souyuti)
Imprimer

Eclaircissement concernant les attentats terroristes survenus à Paris

Écrit par Plusieurs prédicateurs Salafis Francophones . Publié dans Infos | News

AU NOM D’ALLAH,

LE TOUT-MISERICORDIEUX, LE TRES-MISERICORDIEUX


Communiqué

De prédicateurs salafis français

& francophones

Au sujet des attentats survenus à paris le 13/11/2015


Louange à Allah ! Que les éloges et le salut soient sur le prophète Mohammed, ainsi que sur sa famille, ses compagnons, et tous ceux qui les suivent convenablement jusqu’au jour de la Rétribution !

Ceci étant dit :

Le vendredi 13 novembre 2015, des attentats d’une ampleur sans précédent ont touché les villes de Paris (75) et de Saint-Denis (93), en France métropolitaine.

Nous, prédicateurs salafis français et francophones, tenons à exprimer clairement et ouvertement notre position vis-à-vis de ces attentats meurtriers, contraires aux principes et aux enseignements de l’Islam authentique, qui ont fait de nombreuses victimes.

Nous déclarons donc ce qui suit :

1) L’Islam interdit formellement le terrorisme dans sa globalité, et prescrit de lourdes peines à tous ceux qui s’y adonnent, l'encouragent ou l'approuvent.

De ce fait, nous condamnons fermement ces actes abominables, et nous nous désavouons totalement des individus qui les ont perpétrés, ainsi que de leurs idéologies. 

2) Il est un devoir pour les musulmans qui résident sur le territoire français, ou qui s’y trouvent de façon transitoire, de respecter les préceptes de l’Islam, notamment en honorant leurs engagements de non-atteinte aux personnes et aux biens privés ou publics. 
 
3) Nous déplorons sincèrement que des innocents subissent les méfaits de criminels hérétiques, prétendant agir au nom de l’Islam, alors que l’Islam est innocent de leurs agissements.

Nous exprimons, par conséquent, notre réprobation à ces horribles attentats que l’Islam n’agrée absolument pas.

De même, nos pensées vont à toutes les victimes du terrorisme international, et plus particulièrement celles qui se trouvent dans les pays musulmans qui sont les premières cibles des actes de terreur et des massacres à grande échelle, sachant que certains peuples vivent, depuis longtemps, ces atrocités au quotidien.

Ceci démontre que le terrorisme, sous toutes ses formes, doit être combattu avec la plus grande ténacité, car il dépasse le cadre des frontières et des religions.

4) Nous, salafis de France et d’ailleurs, n’avons aucun lien avec les organisations « Daech » (EIIL), « al-Qaïda », « al-Nosra », « Boko Haram », « Frères musulmans », ou toute autre organisation extrémiste s’affiliant à l’Islam.

Il est en effet bien connu que, dans nos cours et nos écrits, nous combattons fermement ces organisations, ainsi que leurs idéologies, par tous les moyens légaux en notre possession.

Nous sommes les premiers à nous désavouer de ces groupes, avant même qu’ils ne commettent des attentats. Nous mettons constamment en garde les musulmans contre le danger des différents groupes extrémistes, se trouvant en France ou à l’étranger, qui constituent une menace pour la sécurité des peuples du monde musulman, avant d’en être une pour les autres peuples.

En conclusion, nous disons que la lutte contre le fléau du terrorisme, et contre toute compréhension erronée de la religion musulmane, est une nécessité dont il est obligatoire de s’acquitter, principalement pour les musulmans.

Nous insistons aussi sur le fait que les actes terroristes ne doivent aucunement être attribués à la noble religion de l’Islam, ni au salafisme, qui n’est rien d’autre que la pratique de l’Islam conformément aux textes religieux authentiques, sans exagération ni laxisme.

Qu’Allah guide ceux qui se sont égarés du droit chemin, et rétablisse l’ordre sur terre ! Amin !

 

Signé par plusieurs prédicateurs Salafis Francophones

 Rédigé le 18/11/2015 et propagé le 20/11/2015

Newsletter Actualité · Rester informé

Inscrivez-vous à la newsletter !
En vous abonnant à notre newsletter, vous serez les premiers informés : de la date des cours et de la publication des cours sur le site !