Articles AHL-AL-ATHAR

Peut-on accorder un quelconque bien aux tablighs?

Peut-on accorder un quelconque bien aux tablighs?

Le cheikh Humud Tuwayjri a répondu à la question dans sa réplique au groupe des tablighs intitulée: «Al qawlu-l-baligh».

>Traduit par 'Abdu-Rahman Colo, et achevé le 24/10/1434 à Montpellier


Comment peut-on être satisfait de l'Islam de personnes qui suivent des gens qui se retirent auprès des tombes en attendant d'en recevoir certaines inspirations ou découvertes spirituelles, ou autres prodiges?!

بسم الله الرحمن الرحيم

Louange à Allah, Seigneur de l’univers, et que ses éloges et la paix soient sur son serviteur: notre prophète Muhammad, ainsi que sur sa famille, ses compagnons et ceux qui les auront suivi dans le bien jusqu’au jour de la rétribution

Ce qui suit est le résultat écrit de cours dispensés à la mosquée Abu Darda de Gigean pendant le Ramadan de l’an 1432. Ils portèrent sur le jeûne du mois de Ramadan.

Ils ne sont pas le fruit d’une recherche scientifique ou d’une étude comparative des avis des différentes écoles de fiqh, mais plutôt le résumé des travaux du cheikh Muhammad ibn Salih Al 'Uthaymin -qu'Allah lui fasse miséricorde- notamment A-Charh al mumti’ ‘ala zad al mustaqni’, et d’autres ouvrages et livrets qui seront mentionnés, si Allah le veut, au fil des sujets abordés.

Mon choix s’est orienté vers les travaux de ce cheikh pour les raisons suivantes: -Il fait partie, selon le témoignage des hommes de science contemporains, des plus grands ulémas de notre époque.

-Il accorda beaucoup d’attention à la recherche des avis les plus justes, en se basant sur les preuves du Coran et de la Sunna, dans les différentes questions religieuses sujettes à divergence.

-Il aborda des sujets propres à notre époque. Je demande à Allah qu’il fasse de cela une oeuvre pieuse, sincèrement vouée à lui, et qu’il en fasse profiter le lecteur.

Je lui demande, également, qu’il fasse miséricorde au cheikh Muhammad Ibn Salih al ‘Uthaymin et à l’ensemble des ulémas de la Sunna, et qu’il les récompense pour l’islam et les musulmans.

Qu'Allah récompense également les frères qui ont accepté de réviser ce modeste travail et qui m'ont fait part de leurs remarques.

Et que les éloges d’Allah soient sur notre prophète Muhammad, l’ensemble de ses compagnons, et ceux qui les auront suivi jusqu'au jour dernier.

Louange à Allah, Seigneur de l’univers.

'Abdu-Rahman Colo, à Sète le 11/08/1433.


Peut-on accorder un quelconque bien aux tablighs?
Tiré des travaux du cheikh Muhammad Ibn Salih Al 'Uthaymin - qu'Allah lui fasse miséricorde -
Résumé et traduit par votre frère 'Abdu-Rahman Colo

Imprimer E-mail